Rencontre avec M. Saint Marc Apiculteur

JPEG - 1.2 Mo

Pouvez-vous vous présenter ?
Loïc Saint Marc, 39 ans, né à Marmande. Je suis apiculteur, pacsé à ma compagne qui travaille aussi à l’exploitation. Installés depuis 2004, nous avons repris l’exploitation familiale. Nos gammes de produits sont le miel et ses dérivés : Hydromel, eau de vie, pollen et gelée royale, bougies 100 % pure cire d’abeille. Mais le produit le plus recherché est le miel tout simplement. Nous vendons à la propriété ainsi que sur les marchés de Noël de la région, magasins et épiceries fines sur Marmande, dépôt-vente sur le bassin d’Arcachon… et à l’Office de Tourisme Val de Garonne !! Nous vivons de cette activité principalement.
Pourquoi le Val de Garonne ?
Tout d’abord et principalement puisque c’est une reprise d’activité mais aussi car le climat et la flore sont propices à la production de miel. En pleine saison nous avons 650 ruches, on peut produire 15 à 20 tonnes de miel par an. Nous proposons une dizaine de variétés différentes : Bruyère, acacia, toutes fleurs, châtaignier, forêt, tournesol, fruité, miel de printemps…
Un endroit à recommander à vos clients ou amis ?
Suivant les clientèles, il m’arrive de recommander le restaurant « Le Breton » à Escassefort, ou « Au délice » à Beaupuy mais aussi la cave de Beaupuy, le château de Duras ou le Chaudron Magique.
Une belle rencontre ?
J’en ai fait souvent… professionnellement parlant ce serait le président de notre syndicat « L’abeille gasconne de l’apiculture » il nous a apporté une autre approche du métier d’apiculteur.
Votre plus beau souvenir de vacances ?
Mon plus beau souvenir se situe à Monaco.
Si le Val de Garonne était une saison ?
L’été pour la chaleur.
Si le val de Garonne était un plat culinaire ?
La Garbure ! Je suis fan des soupes ! Le miel reste confidentiel en cuisine mais une pointe de miel dans une soupe à la citrouille serait parfaite !
S’il y avait une photo du Territoire à prendre ?
Un moulin et en contre bas un lac. Ca reflèterait bien notre campagne. Vous avez une photo sur votre site Internet qui représente bien ce dont je parle.
Si le Val de Garonne était une couleur ?
Le bleu pour les voies d’eau, les lacs, le ciel souvent bleu synonyme d’oxygène ! Le bleu symbolise pour moi « La vie douce » ce qui caractérise bien le Val de Garonne.
Si le val de Garonne était un arbre ?
Le chêne car on vit doucement et surement ! Le chêne prend 2 millimètres par an, il prend du temps pour être haut ! Mais il est robuste aux tempêtes !!
Si le Val de Garonne était une fête ?
La Tomate à la Belle Epoque anciennement Tomato Fiesta ! Car nous sommes au Pays de la tomate.
Si le Val de Garonne était une utopie ?
Par rapport à mon secteur d’activité… une agriculture sans produit chimique…mais je comprends la problématique de nos agriculteurs je sais que ce n’est pas si simple ! Je ne leur lance pas la pierre et je les soutiens !