Rencontre avec Chantal Raguet interview réalisée en août 2017

JPEG - 143.4 ko

Pouvez-vous vous présenter ?
Artiste plasticienne et enseignante aux Beaux-Arts.

Pourquoi avoir choisi le Val de Garonne pour exposer votre œuvre ?
L’idée même de l’œuvre articule des données historiques locales tout comme sa facture valorise des savoirs-faire territoriaux et artisanaux dont la culture des tomates de Marmande et Cœur de Bœuf, l’argile des ruisseaux, les nacres de Garonne : ressources des fabriques de boutons du XIXème, les claies à pruneaux utilisées pour le séchage des prunes, le tressage des brins d’acacia et d’osier…
Enfin les espaces paysagers y sont particulièrement beaux et ont été depuis longtemps pour leurs qualités des terres d’hivernage idéales pour de célèbres cirques français.
Je suis ravie qu’un projet Leader Européen, le parcours artistique ARTERE en Val de Garonne permette de favoriser des rencontres humaines et de mettre en lumière des joyaux paysagers et architecturaux aux yeux de tous les publics.

Quel endroit en Val de Garonne recommanderiez-vous ?
Actuellement, le jardin remarquable du Cloître de l’Eglise Notre Dame de Marmande attenant au Boulevard Richard Cœur de Lion et proche du Jardin du Carrousel…
Pour ses dentelles de buis et ifs taillés, ses charmes aux feuilles dentées et le calme et la fraîcheur de ce lieu, jardin magnifiquement soigné par les petites mains attentionnées des jardiniers et responsables des Espaces Verts de la Ville.

Citez-moi une belle rencontre sur notre territoire ?
Je ne peux n’en citer qu’une ! Famille, amis, artisans, agriculteurs, habitants chaleureux et acteurs de la vie des communes…

Si le Val de Garonne était une couleur ?
Le vert

Si le Val de Garonne était une saison ?
L’été et l’automne

Si le Val de Garonne était un arbre ?
Un noisetier ou un vieux noyer

Si le Val de Garonne était un fruit ?
Une tomate

Si le Val de Garonne était une fête ?
La fête de la tomate traditionnelle, la fête du terroir, les marchés des producteurs !

Si le Val de Garonne était un plat gastronomique ?
LA PART DU LION !
(Bœuf au Beaulieu ; carpaccio de Tomate Cœur de Bœuf avec melons et mûres, écrevisses à l’ail au caviar d’esturgeon et pruneaux à l’eau de vie de Prune)

Si le Val de Garonne était une utopie, laquelle ?
Le maintien des ressources naturelles et humaines déjà si riches…

S’il n’y avait qu’une photo à faire de la destination Val de Garonne, laquelle serait-elle ?
Par vue aérienne, le virage de la Garonne le plus serré, celui en forme de tête de tortue.

Quel est votre plus beau souvenir de vacances ?
Une balade dans les bois, terminée sur les bords de Garonne.

ARTERE... Circulez ! Tout est à voir !

11 œuvres, 11 artistes, 11 communes.
Le parcours artistique sillonne le territoire du Pays Val de Garonne-Guyenne-Gascogne.Toutes les œuvres sont installées dans les centres-bourgs, en extérieur et en accès libre. Beaucoup sont de taille imposante, toutes promettent d’être étonnantes. Ces œuvres reflètent le regard de l’artiste sur notre patrimoine. Les œuvres créées sont le résultat du ressenti des artistes suite aux rencontres organisées sur le lieu de création.

Plus d’infos sur le parcours artistique ARTERE
Page Facebook
Site web : www.dda-aquitaine.org/fr/chantal-raguet/