Rencontre avec Thierry Le Marec Interview réalisée en juillet 2016

JPEG - 58.4 ko

Pouvez-vous vous présenter ?
Thierry Le Marec, mon nom en dit un peu sur mes origines… La Bretagne ! J’ai vécu dans diverses régions pour différentes expériences professionnelles toujours dans le domaine de la restauration, snack, café etc… J’ai travaillé en Haute Savoie puis retour en Bretagne et pour finir ma carrière, en Val de Garonne à Clairac.
Pourquoi avoir choisi le Val de Garonne ?
J’étais installé depuis 10 ans en Bretagne et j’ai eu envie de renouveler mon activité professionnelle. J’ai répondu à un appel d’offre municipal pour une délégation de service public en vue de l’exploitation et de la gestion du camping et du restaurant de la plage de Clairac. Nous sommes installés avec mon épouse depuis mars 2015 et entamons donc notre 2ème saison.
Un endroit à recommander en Val de Garonne ?
Je ne connais pas encore beaucoup le Val de Garonne mais je dois l’avouer, car je suis golfeur, le peu de temps libre que j’ai, je fais les golfs du Lot et Garonne : Barbaste, Tombeboeuf et Marmande bien sûr !
Une belle rencontre faite en Val de Garonne ?
L’ensemble du personnel de la Commune ainsi que le Maire de Clairac qui m’a très bien accueilli, conseillé, orienté ! C’était ma première rencontre et belle rencontre !
Votre plus beau souvenir de vacances ?
La première fois que je suis parti en Asie, il y a maintenant de nombreuses années ! J’ai apprécié leur culture complètement différente. C’était en Thaïlande, j’y suis revenu plusieurs fois et j’y ai même rencontré ma femme ! La Thaïlande restera pour moi un souvenir inoubliable pour son ambiance et la beauté des paysages.
Si le Val de Garonne était une saison ?
L’été ! C’est fantastique ici l’été ! C’est le Sud ! Ce n’est pas la Côte d’Azur mais quand même ! L’hiver je trouve que c’est plus triste…
Si le Val de Garonne était un plat gastronomique ?
Une tarte aux fruits. Fraises ou pruneaux qui correspondent vraiment à la région !
Si le Val de Garonne était un pays ?
C’est unique le Val de Garonne je ne vois pas de similitude avec un autre pays…
Si le Val de Garonne était une utopie ?
Que l’ensemble des communautés et politiques s’entendent pour mener à bien des projets touristiques communs sans haine ou petit débat qui ne servent pas à grand-chose …
Si le Val de Garonne était un arbre ?
Ce serait un arbre solide qui abriterait les champignons… Le pin parasol car ça fait de l’ombre aussi ! Et pour moi, pour le camping c’est l’idéal.
Si le Val de Garonne était une couleur ?
On aurait tendance dans un premier temps à dire la couleur verte pour son ambiance ! Mais le jaune est joli également avec les champs de blé, de tabac et de tournesol… Mais ma couleur, c’est le bleu pour le ciel et l’eau aussi du Val de Garonne quand il fait beau ! Alors le Val de Garonne serait multicolore !
Si le Val de Garonne était un animal ?
Au bord du Lot c’est le silure ! Il y en a beaucoup et les pêcheurs sortent parfois d’énormes pièces de 1.80m à 2m. Impressionnant !
Si le Val de Garonne était une fête ?
La fête de la fraise ! Les fraisiades au mois de mai c’est sympa ! Ca lance la saison et la fraise est quand même une spécialité de la destination !
S’il y avait une photo à faire en Val de Garonne ?
Une photo des berges du Lot, au bord de l’eau, avec un bateau qui passe et un joli pont en arrière-plan.

Le site Internet