Rencontre avec Valérie et Christophe Hilaire

JPEG - 988.2 ko

Pouvez-vous vous présenter ?
Le restaurant existe depuis 1968, cela fait 50 ans que nous sommes présents en famille. Mes parents étaient originaires de la région parisienne, mon père était boucher au Fort des halles et après un parcours militaire, il s’est recentré sur son cœur de métier et a acheté avec ma mère cet établissement à Sainte Bazeille qu’ils ont rénové. Après des années de labeur, ma femme et moi-même avons repris l’activité en 1991. Ma femme est née à Marmande et moi à Montfermeil près de Paris mais je suis arrivé à Sainte Bazeille à l’âge de 1 an. J’ai fait une formation de plasticien publicitaire, mais j’ai été formé par mon père au métier de la restauration. Ma femme, Valérie, a appris sur le tas.
Pourquoi avoir choisi le Val de Garonne ?
Un choix de cœur et de bon sens, il fallait aider pour que l’entreprise fonctionne et petit à petit j’ai appris avec mon père.
Avez-vous un endroit à recommander en Val de Garonne ?
La maison des Gens de Garonne à Couthures sur Garonne. On n’a pas de château en Val de Garonne comme celui de Duras par exemple, mais on a une région très riche ! Il faut ouvrir l’œil !
Votre plus belle rencontre en Val de Garonne ?
Nos clients fidèles mais plus précisément une Tahitienne venue pour l’anniversaire de sa mère qui est en maison de retraite à Sainte Bazeille. Elle m’a contacté par Facebook et je croyais que c’était une blague… Elle est arrivée avec ses colliers de coquillages qu’elle nous a offerts. On a bien sympathisé, c’était une belle et rare rencontre. Il s’est passé quelque chose de sincère et chaleureux avec ces personnes. Le plus satisfaisant pour nous était de voir qu’on avait participé, contribué au bonheur de leurs retrouvailles.
Associez le Val de Garonne à une saison ?
Le printemps car tout revit !
Si le Val de Garonne était un plat gastronomique ?
Une belle assiette de crudités avec des légumes de saison.
Si le Val de Garonne était un pays ?
L’Italie avec ses vignes aussi et plus précisément la région des Pouilles.
Le Val de Garonne en une couleur ?
Le vert pour la végétation.
Si le Val de Garonne était un arbre ?
Un platane
Si le Val de Garonne était un animal ?
La blonde d’Aquitaine.
Si le Val de Garonne était une fête ?
La foire à la fraise à Sainte Bazeille.
S’il y avait une photo à faire du territoire ?
Le brouillard sur la Garonne avec en arrière-plan le village de Couthures sur Garonne.
Votre plus beau souvenir de vacances ?
La Corse pour la simplicité et la beauté des paysages ainsi que le lien que nous avons créé avec un cafetier et la qualité de l’accueil.
Si le Val de Garonne était une utopie ?
Que Garonne soit moins polluée et que la pêche reprenne.
Restaurant le Scampi Grill